vendredi, septembre 11, 2009

LANCEMENT DU LIVRE: HEUREUX SANS DIEU

Ça se passe le 16 septembre prochain, de 18h à 20h30 au Salon des professeures et
professeurs de l’UQAM , 1255, rue Saint-Denis (salle A-R415), à Montréal.

On se serrera la pince si vous y êtes.

10 commentaires:

Pieyre a dit…

Athées, agnostiques ou «croyants», ne sommes-nous pas tous, d'une façon ou l'autre, accrochés à une ou plusieurs «béquilles» pour survivre?

N'est-ce pas Mark Twain qui disait ne pas craindre la mort, car il l'avait été des milliards d'années avant de naître et que cet état de fait ne lui avait causé aucun inconvénient?

Personnellement, je crois humblement sans trop me tromper, que depuis le début de la grande loterie de l'aventure humaine, il y eut beaucoup plus de «défavorisés» par le sort que le contraire et qu'une seule vie, courte ou longue soit-elle, suffit amplement sans avoir besoin en plus de se raconter des balivernes!

Svezda Paquin a dit…

J'aime ce titre.
Je me dis souvent que le plus grand défi de l'être humain est d'être capable de vivre heureux dans l'incertitude.

Normand Baillargeon a dit…

@Pieyre: Merci de votre mot. La citation est bien de Mark Rwain, selon moi.

Normand

Normand Baillargeon a dit…

@Svezda: Merci de ton mot. Je suis d,accord avec toi: c'est bien un grand défi.

Normand

Normand Baillargeon a dit…

oups... Twain.

N.

Jean Bernatchez a dit…

J'admire beaucoup ce que vous faites et je vais certainement me procurer ce livre. Moi, je ne sais pas à quoi je crois, mais je vais sûrement un jour m'arrêter là-dessus. Cela rejoint sans doute ce que vous disiez hier à Desautels.

J'utilise aussi parfois votre petit manuel d'auto-défense dans mes cours... Utile et instructif!

Normand Baillargeon a dit…

@Jean Bernatchez: merci de ces bons mots cher collègue.

Normand

James a dit…

Bonjour,

Est-ce que ce livre va être publié en France ?

Si oui, quand et par quel éditeur ?

D'avance merci :)

Normand Baillargeon a dit…

@ James: Il devrait être disponible à la librairie du Québec, à Paris.


Normand

James a dit…

Enfin reçu ! :)

En effet, la librairie du Québec, à Paris, peut commander le livre et l'envoyer par la poste. C'est un peu long pour qui est impatient, mais ça finit par arriver.

Merci du conseil.