samedi, janvier 23, 2010

DES NOUVELLES ET QUELQUES TRUCS

Le colloque sur la laïcité de la revue À Bâbord s'est tenu à l'UQAM hier. Il y avait foule et je suis très content du résultat. Le collectif de la revue auquel j'appartiens, et qui édite seul et sans subvention cette publication depuis 7 ans, a cette fois encore fait du très bon boulot. Merci à toute l'équipe. Le Devoir a fait état du colloque ce matin . Je vais en tirer un livre - l'éditeur est trouvé.

Une histoire surréaliste. Sur des viseurs utilisés par des soldats américains et anglais en Irak et en Afghanistan sont inscrites des références à des versets de la Bible. Le fabriquant est en effet profondément croyant. Donc la trajectoire de la balle qui tue telle personne a notamment été déterminée par un viseur sur lequel est gravé, par exemple, Jean 8: 12: " Je suis la lumière du monde. Qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres. Pincez-moi, quelqu'un. L'histoire est couverte ici .

Je termine le livre que j'édite des Écrits sur l'université de Noam Chomsky. Une merveilleuse et généreuse équipe de bénévoles m'a aidé en traduisant les textes. Ces personnes que je ne peux trop remercier sont:Dominique Dorn, Nicolas Guilmain, Marie-Andrée Dionne,Marc-André Vallé, Johanne Rondeau, Thierry Thomas et Lila Roussel . J'ai très hâte que le livre sorte - en France, chez Raison d'agir, et aux PUQ, au Québec. Jesuis très heureux (et bien chanceux) que Chomsky m'accorde un entretien, qu'on placera en postface au livre. Je le rencontre vendredi prochain, au MIT et j'ai 30 minutes. Ça veut dire que je vais devoir penser très sérieusement aux questions à lui poser. Si vous avez des idées - le sujet étant bien entendu l'université - ne vous gênez pas. Je me demande aussi si Écrits sur l'université est le meilleur titre qui soit _ je ne suis pas doué pour trouver de bons titres.

À ce propos, le Cahier de l'Herne sur Chomsky qu'ont dirigé Jean Bricmont et Julie Franck est sorti en traduction anglaise. J'ai acheté ma copie jeudi, à Montréal.Bravo à Jean et Julie.

Humour et Philosophie, un collectif que j'ai dirigé avec Christian Boissinot, sort sous peu. J'y ai parlé d'humour et mathématiques. Je crains que bien des gens ne sautent mon texte, rien qu'au vu du titre...(quand je vous disais...)

Avec deux camarades du collectif d'À bâbord, je coordonne un dossier sur le monde numérique. Le Monde diplomatique semble avoir eu une idée similaire et vient de sortir: Internet, révolution culturelle que je vais me procurer. Ma contribution au dossier portera sur l'éducation et consistera à mettre des bémols à la pente 'technophilique' que je décèle chez certains acteurs du domaine.

À part ça, je termine mon Anthologie de l'athéisme et de la libre pensée (on en est aux demandes de droits) et je corrige les épreuves de ces Stéréoïdes pour la philosophie que je dois sortir (probablement ) en avril. Après quoi, je me consacre tout entier à une Introduction par les textes à la philosophie de l'éducation. Je veux l'avoir finie avant de partir pour Paris où je veux me consacrer à mon cher Condorcet.

À ce propos, je redécouvre d'ailleurs en ce moment les charmes de l'administration française (soit dit sans malice ou méchanceté). Pour accéder à certains documents, je dois en effet, si j'ai bien lu et bien compris, être présenté à une personne par deux académiciens. Non? Si!Le seul que je connaisse un tout petit peu est Michel Serres. Je vais donc le contacter. Et il m'en faut un ou une autre. Fichtre!

Je retourne travailler...

22 commentaires:

Gabriel a dit…

Pour avoir accès à certains documents, il faut avoir des contacts parmi les académiciens? Intéressant...

Excellent, en passant, ce colloque hier. J'ai hâte de lire les quelques livres que vous préparez!

Je me demandais: quel est le but de cette aventure française? Une étude sur Condorcet?

É. a dit…

Une question pour ce pauvre Chomsky (formulation à peaufiner) :

What about building 7, eh, patate ?

ou

It seems obvious, in the pivotal case of 911, that you stood down, as did Howard Zinn and many others. We can rule out stupidity in your case, and probably patriotism. We can rule out laziness and we can rule out any special affection that might have halted the normal functions of your brain for the likes of Cheney and Rumsfeld, fathers of the plump silly official version.

This leaves only one question. What was the nature of the pressure exerted on you or your family to keep you out of this fight and play ball ? How far did it go? A lot of convincing? Financial arguments? Threat of torture?

If you again give your "I don't believe American citizens could have ever done such a…" answer, we'll have to consider you as compromised, and assume you've been threatened with the worse possible torment.

Normand Baillargeon a dit…

@E: Des questions sur l'université, only.

Normand

Normand Baillargeon a dit…

@GABRIEL. Effectivement, je préparerai un livre sur Condorcet.Pour les documents, c'est singulier, mais voyez:«La Bibliothèque de l'Institut ne délivre ni carte de lecteur ni laissez-passer. Le règlement de l'Institut de France prévoit que les nouveaux lecteurs seront présentés au directeur de la bibliothèque par deux membres de l'Institut appartenant à l'une des cinq académies qui composent cette institution.»
(Des voire les manuscrits de Condorcet sont dans cette bibliothèque.

Normand

É. a dit…

Ok. On pourrait ajouter un préambule :

The Obama backing Rockefellers own just about every faculty of every university in the United States and are (as prominent oil men and weapons makers) among the prime possible sponsors of 911… Do celebrated university thinkers such as yourself need to step up to stop the degeneration of the rule of law that the exploitation and heavy marketing of those tragic events apparently fostered ?

Wilmart Franck a dit…

Bonjour Mr Baillargeon,
J'aurai aimé connaître l'opinion du Pr Chomsky sur la déclaration de Bologne signée par 29 états européens en juin 1999 et qui vise à "l'harmonisation des systèmes d'enseignement supérieur européen". Est-ce que selon lui cette déclaration constitue bien ce que certains auteurs ('Franz Schulties, Marta Roca I escoda et Paul Frantz Cousin editions Raisons d'agir 2008) ont qualifié de "cauchemar de Humboldt" ?
Deuxième question:est-ce que l'on pourrait rapprocher la volonté de suppression (certes habilement deguisée par la sémantique ministérielle du ministre français de l'éducation) de l'histoire géographie dans certaines filières scolaires en particulier scientifique comme un nouveau signe de l'adaptation de l'université aux besoins des entreprises ?
Enfin quel est selon lui les modes possibles de résistance face à ces phénomènes ?
Je précise que je suis enseignant clinicien ambulatoire en médecine générale (statut de vacataire universitaire)
Franck (drwilmart@orange.fr)

Wilmart Franck a dit…

Ouh la boulette ...
Merci de corriger la dernière question :
"Enfin quels sont selon lui les modes possibles de résistance face à ces phénomènes ?"

Normand Baillargeon a dit…

@Franck: Ce sont là d'excellentes idées, surtout Bologne.Merci.

Normand

bart a dit…

Bonjour Normand,

J'ai decouvert vos travaux grace a Daniel Mermet et je viens de decouvrir votre bien joli blog. Bonne chance pour tous vos projets, dont le nombre et la pertinence impressionne.

Questions possibles pour Chomsky:
1) University administrations (in the US in particular) are heavily promoting online courses, for obvious bottom-line reasons. There also seems to be some demand (from the public) for this way of achieving a degree, although that may have something to do with the lack of better options. Does the possibility of "online universities" creating educational opportunities for more people outweigh the obvious danger of further atomization of the public?

2) A big educational fad in US universities is Assessment (of teaching effectiveness). My impression is that university professors were much more autonomous in their teaching in the past; university administrators minimally interfered.
Do you agree with this impression? If so, has the practice improved or worsened the education of most students? Or is this just a minor blip in the much larger problem of the corporatization of universities?

3) A common criticism of Bricmont and Sokal's "Fashionable Nonsense" is that (academic) disciplines should be autonomous in determining their modes of inquiry and the ways in which they establish "truth." Put another way, "Who do these physicists think they are, pretending to know more about Lacan, etc. than people in the field?"

4) What is your take on Critical Pedagogy (Freire, Giroux, Shor, etc.)?

Marc-Olivier a dit…

@ Bart : J'ai découvert Daniel Mermet et Là-bas si j'y suis grâce à Normand B. ; ). Par Chomsky & Cie en fait. Depuis, j'écoute assidûment l'émission via podcast.

@ Normand : C'est Marc-Olivier Vallée. Ce n'est pas dramatique ici, mais si ça pouvait être OK pour le livre... ; )

Yohann a dit…

Bonjour Mr Baillargeon,
Je viens de finir la lecture des textes de Voltairine de Cleyre que vous présentez, avec d'autres personnes, dans le livre "d'espoir et de raison". On se rend compte qu'elle est une personnalité importante du mouvement anarchiste, qu'elle apporte beaucoup d'interrogations mais aussi et surtout beaucoup de positions intéressante sur divers sujets.
Merci pour ce que vous apportez à la connaissance, à l'anarchisme, et par cela même, pour votre contribution à la paix.

En attendant impatiemment de lire vos prochains ouvrages.
Bien cordialement.

Jean-Joël Kauffmann a dit…

Bonjour,

Le numéro de "Manière de voir" (c'est le nom du supplément du "Monde Diplomatique") sur "Internet - Révolution culturelle" est très bien fait (comme toujours avec le Diplo).

http://www.monde-diplomatique.fr/mav/

Au sujet de la nécessaire méfiance qu'il faut avoir envers la "technophilie", je recommande personnellement l'excellent et très pertinent article de Cédric Biagini et Guillaume Carnino "Le livre dans le tourbillon numérique", paru dans le Diplo de Septembre 2009.

http://www.monde-diplomatique.fr/2009/09/BIAGINI/18152

Cédric Biagini et Guillaume Carnino se sont aussi exprimé au sujet de cet article dans l'émission de Daniel Mermet "Là-bas si j'y suis" du 7 septembre 2009.

http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1727

http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2009-09-14-La-bas-si-j-y-suis-septembre-2009

JJK

Jean-no a dit…

L'administration française est toujours surprenante. Parfois angoissante aussi.

Normand Baillargeon a dit…

@Jean-No. C'est en effet bien singulier.Je ne comprends absolument pas comment un truc pareil est possible.

Normand

NaOH a dit…

Bonsoir (jour)

Pour avoir accès à certains documents, il faut avoir des contacts parmi les académiciens

Un prof du Collège de France, ça va aussi ?

Je suis convaincu que Jacques Bouveresse accepterait volontiers de rendre ce genre de service...

romain a dit…

Bonjour,

En plus de vos recherches et autres activités, allez-vous animer des discussions, présenter vos écrits et/ou idées à Paris?

Normand Baillargeon a dit…

@ Bart: Merci: je suis choyé.Excellentes suggestions.

Normand

Normand Baillargeon a dit…

@ Yohann: merci de ces bons mots.Je suis content que vous ayez découvert et aimé Voltai.
Cordialement,
Normand

Normand Baillargeon a dit…

@NOH: Bouveresse, bonne idée. Je le connais un peu. (on a fait un truc ensemble à Montréal, il y a deux ou trois ans).

Normand

Normand Baillargeon a dit…

Jean-Joël Kauffmann: Merci beaucoup.

Normand

Normand Baillargeon a dit…

@ Romain: je ne suis pas très chaud à l'idée d'aller en public (radio, télé, conférences): je dis oui une fois sur 50, en gros. Mais je ferai volontiers à peu près tout ce que des anars me demanderont et qui pourra être utile.

Normand

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.