jeudi, janvier 28, 2010

DÉCÈS DE HOWARD ZINN

Howard Zinn est décédé. Je l'apprends alors que je suis en route pour Boston. Un homme et une oeuvre remarquables. Tristesse et silence.

On peut lire sur Zinn et son décès ici, et ici et on peut voir Zinn et l'entendre ici)

8 commentaires:

irrepressiblementvert a dit…

À votre avis, lira/enseignera-t-on Zinn dans 50 ans ou est-il condamné à être supplanté et oublié, indépendamment de sa stature ?

Michel Fafard a dit…

Est-ce que nous pouvons considérer que Howard Zinn a amené une perspective anarchiste à l'étude de l'histoire, comme il existe une perspective féministe appelée en anglais "feminist history"?

Philippe a dit…

Plusieurs hommages lui ont été rendus sur Internet :
Hommage sur le site de son éditeur français :
http://blog.agone.org/post/2010/01/29/Howard-Zinn-n-est-plus
Rediffusion de l’émission de Là-bas si j’y suis consacrée à Une Histoire populaire des Etats-Unis :
http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1847
Reprise du compte-rendu d’une intervention dans une librairie parisienne il y a quelques mois :
http://www.article11.info/spip/spip.php?article684

Normand Baillargeon a dit…

@irrepressiblement: il est difficile de porter des jugements de cette nature, pour tout le monde. Je suis en train de lire le Wittgenstein, de A. C. Grayling qui pose la question de sa notoriété future. Il rappelle que Locke a consacré une monographie à Malebranche et qeu Berkeley a tout fait pour le rencontrer lors d,Un passage à Paris: mais le fait est que ce sont Locke et Berkeley qui sont aujourd'hui lus.

Sous toutes réserves, il me semble que c,est sur l'historiographie que Zinn va laisser sa marque la plus profonde, je veux dire sur la manière d'écrire l'histoire, la perspective par laquelle on l'approche.
j'ai vu Chomsky hier et il ne a évidemment beaucoup parlé — comme d'un éducateur et d'un inspirateur.

Normand

Normand Baillargeon a dit…

@ Michel: Anarchiste au sens strict, non; mais globalement radicale, sans aucun doute.

Normand

Normand Baillargeon a dit…

@Philippe: Merci de ces liens.

Normand

Hans a dit…

Œuvre immense, pensée iconoclaste, humain remarquable...Tristesse.

Normand Baillargeon a dit…

@ Hans: Tristesse, en effet.