jeudi, janvier 29, 2009

PRÉVERT DIT «CITROEN»

5 commentaires:

hnk a dit…

Bonjour,

Quand j'étais à l'école, on m'a fait apprendre des poèmes de Prévert, mais pas celui-là... Comme c'est bizarre !

P.S. Le préfet de police de paris dont parle Prévert était Jean Chiappe (1878-1940), qui était notoirement d'extrême droite. Son renvoi de son poste provoqua, le 6 février 1934, une émeute de ses partisans (notamment "L'Action française") qui faillit dégénérer en coup d'état.

Voire le livre publié sous la direction de Michel Dobry, "Le mythe de l’allergie française au fascisme", Albin Michel, Paris, 2003.

http://www.monde-diplomatique.fr/2004/01/LACROIX_RIZ/10988

Normand Baillargeon a dit…

Bonjour, hnk,

Je pense que Prévert a été quelque peu aseptisé pour fins de mise au programme scolaire — sans rien enlever aux joli poèmes pour enfants qu'il a écrits par ailleurs: votre expérience scolaire ne m'étonne donc pas.

Je ne savais pas pour ce charmant monsieur Chiappe que vous me faites connaître: merci!

Normand

Anonyme a dit…

Bonjour, Normand,

J'ai enregistré ce documentaire en entier veux tu que je te le poste?

Normand Baillargeon a dit…

Bonjour, Anonyme, Tu parles! Ça me ferait énormément plaisir.

Normand

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je vais chercher une solution par internet et puis bah sinon il reste la poste!