vendredi, octobre 17, 2008

Skepsis Congres 2008 : MAGISCH BEDRIJFSLEVEN

Je serai au Congrès sceptique des Pays-Bas, le 1 er novembre .Le programme du congrès se trouve ici.
Je dois y parler de l'OTS et Hydro Québec.

7 commentaires:

Jean-no a dit…

L'OTS, c'est à dire l'Ordre du Temple Solaire ? Une question bête, qu'est-ce donc qu'Hydro-Québec ?

Michel Fafard a dit…

C'est la compagnie étatique chargée de la l'hydro-électricité au Québec et de tout autre forme d'énergie servant à la fabrication de l'électricité. Peut-être une des plus grandes réalisations du Québec.

Normand Baillargeon a dit…

Bonjour,

OTS, c'est bien l'Ordre du Temple Solaire . Une de leurs portes d'entrée, au Québec, a été Hydro Québec.Le congrès porte sur la pénétration des idées ésotériques et du paranormal dans l'entreprise.

Normand B

Anonyme a dit…

Sur le site des sceptiques néerlandais, on peut lire (à propos de l'OTS et d'Hydro-Québec) : "How could those well educated persons fall for such a manipulation?" En fait, il y a un lien de cause à effet très direct entre les deux (le niveau d'éducation et la "gullibility") : plus une personne est éduquée, plus elle sera arrogante quant à ses capacités de résistance à la fourberie mentale, et plus elle se fera avoir dans les grandes largeurs par les charlatans qui flatteront son haut niveau d'intelligence. Le phénomène est très ancien : cf. au 19è siècle, la mésaventure du mathématicien français Michel Chasles (1793-1880), à qui un faussaire avait vendu de soi-disant lettres originales d'Alexandre le Grand et de Jules César... écrites en français du Moyen Âge !

http://classiques.uqac.ca/classiques/bloch_marc/apologie_histoire/apologie_histoire.html

Anonyme a dit…

De plus, il n'est pas étonnant que l'entreprise soit un terrain de choix pour la prolifération du paranormal et des sectes : l'entreprise étant une institution dont la structure est foncièrement totalitaire, on perçoit tout le bénéfice que ses dirigeants peuvent avoir à favoriser l'endoctrinement de leurs subordonnés par l'irrationnel. N'imaginons pas que les "chefs d'entreprise" qui laissent pénétrer les sectes dans l'entreprise le fassent uniquement par naïveté : c'est très souvent par intérêt bien compris (même s'il leur arrive parfois de le regretter...)

Normand Baillargeon a dit…

Anonyme,

Merci de ces pistes de réflexion!

Normand B.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Certains chefs d'entreprise se croient en effet tout permis :

(Dépêche de l'AFP)

Le PDG de Skyrock condamné à un an de prison ferme pour corruption de mineure
Il y a 5 heures

PARIS (AFP) — Le PDG de Skyrock, Pierre Bellanger, a été reconnu coupable lundi d'avoir corrompu une mineure, avec laquelle il avait eu une relation en 1999-2000, et condamné à 4 ans d'emprisonnement dont 3 ans avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris.

Ses avocats ont immédiatement annoncé à l'AFP leur intention de faire appel, jugeant la condamnation "ahurissante".

Une peine d'un an avec sursis avait été requise le 6 octobre lors du procès devant la 15e chambre correctionnelle.

Pierre Bellanger, absent à l'énoncé du jugement, a également été condamné à 15.000 euros d'amende et à verser un euro de dommages et intérêts à Laetitia, sa victime, âgée de 17 ans à l'époque des faits.

L'accusation reprochait à l'homme de radio d'avoir "favorisé la corruption" de cette adolescente "en l'initiant à diverses formes de sexualité, notamment de groupe, homosexuelle ou sado-masochiste, y compris avec la participation de sa soeur aînée".

A l'audience, le procureur avait estimé que M. Bellanger avait bien "dévoyé" la jeune fille, qui "en huit mois a appris ce que d'autres mettent 30 ans à découvrir". Il avait stigmatisé "une recherche de la minorité, et encore plus de la virginité", se contentant toutefois de réclamer un an avec sursis.

Le PDG de Skyrock a toujours nié les faits reprochés, affirmant que Laetitia était consentante. Il a contesté avoir joué pour un groupe de femmes le rôle de "gourou" que lui prêtait l'accusation.

Pierre Bellanger et sa victime s'étaient rencontrés fin 1999, par l'intermédiaire de la soeur de Laetitia, Emmanuelle, 19 ans, qui vivait avec le fondateur de Skyrock et deux autres femmes dans un appartement parisien.

Le 6 octobre, Laetitia, aujourd'hui âgée de 26 ans, avait expliqué avoir accepté de lui offrir sa virginité car elle était "subjuguée", "fascinée" par lui.

Elle était alors devenue membre d'un groupe au mode de vie très particulier, avec veillées spirituelles, jeûnes, relations sexuelles parfois multiples, obligation d'écrire un journal intime très codifié contrôlé régulièrement par le "maître", en l'occurrence Pierre Bellanger.

Laetitia avait porté plainte trois ans après les faits en estimant avoir été "manipulée" et "humiliée".

"C'est ahurissant, c'est du jamais vu", ont réagi lundi après le jugement les avocats de M. Bellanger, Mes William Bourdon et Frédérique Baulieu, estimant que le délit n'était pas constitué.

"Il y avait consentement (dans cette relation) et on considère que la majorité sexuelle est à 15 ans. Le comportement n'est pas répréhensible au regard de l'âge de la plaignante", ont assuré les deux avocats.

Source : http://afp.google.com/article/ALeqM5gEMv9xFbZLyjMjpN_biP62-spoWQ

D'autres détails sont disponibles à l'adresse suivante :

Pierre Bellanger : PDG de Skyrock et "petit Raël" accusé de corruption de mineure ( http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=45630 )