mardi, octobre 20, 2009

ACCUEILLIR G.W. BUSH À MONTRÉAL

Échec à la guerre nous rappelle que jeudi le 22 octobre, la Chambre de Commerce de Montréal convie ses membres et amis fortunés (400 $ par personne) à une Conversation avec George W. Bush où ce dernier « livrera ses réflexions sur les huit années déterminantes qu’il a passées à la Maison Blanche et discutera des enjeux mondiaux du 21e siècle ».

Un Rassemblement de protestation a lieu en face de l'Hôtel Reine-Élizabeth
900 boul. René-Lévesque ouest, de 11 h à 13 h.

J'y serai. Au plaisir de vous y croiser.

P.S. Doit-on amener des souliers — à part ceux qu'on porte, je veux dire? :-)

16 commentaires:

lebarbareerudit a dit…

Ce genre de manifs me manque. Avec la culture, c'est une des rares choses qui me manquent de vivre au Nunavik.

Bonne manif à tous!

Normand Baillargeon a dit…

@Je penserai à vous en piquetant:-)

Normand

Paul C. a dit…

On sait tous quoi penser de Bush mais que dire de la Chambre de Commerce de Montréal...?

Normand Baillargeon a dit…

@ Paul: on savait aussi, non?:-)
Et si on ne savait pas, on l'apprend.

Normand

Jeanne Émard a dit…

Tiens, j'essaierai de vous trouver pour vous lancer une chaussette! Je rigole, vous dire un beau bonjour. En passant, je viens de terminer "l'Anarchisme". Du bonbon.

Normand Baillargeon a dit…

@ Jeanne: au plaisir de vous croiser. Vous ne pourrez pas me manquer demain: je serai celui qui porte un jean et qui est très en colère contre Bush.

Normand

Jean-Joël Kauffmann a dit…

Bonjour,

J'attends impatiemment la venue de George W. Bush à Paris.

Quant au nom de l'hôtel ("Reine-Elisabeth"), il m'a bien fait rire, jusqu'au moment où je me suis souvenu qu'à Paris, nous avons la place Charles-De-Gaulle, la Bibliothèque François-Mitterrand, le lycée Louis-le-Grand, etc.

Comme le dit Etienne Liebig dans Siné-Hebdo : Débaptisons-les !

JJK

É. a dit…

Que fera monsieur Bush, maintenant ? Compte-t-il rejoindre son papa et l'honorable Mulroney au sein de la très canadienne et sympathique Barrick Gold ?

Dans ce cas, il n'est pas trop tard pour les souliers, mais faudrait tout de même en garder quelques paires pour ses successeurs.

Quoique, vaudrait peut-être mieux adresser les chaussures directement au patron de tous ces messieurs.

Normand Baillargeon a dit…

@ Jean-Joel: Quand j'étais môme, j'étudiais à Saint-Louis (Sénégal)dans un lycée que j'atteignais en vélo en traversant un pont.Le lycée s'appelait Charles de Gaulle (qui vivait toujours) et le pont Faidherbe!

Sauf erreur, y'a toujours pas eu débaptisation.

Normand

Michel Fafard a dit…

Je crois que les cochons de capitalistes aiment Bush parce que c'est un imbécile et un inculte fini. Donc facile à manipuler.

É. a dit…

Et puis son papa a été directeur de la C.I.A.

Michel Fafard a dit…

Sans compter que la langue de l'argent c'est l'anglais et nos "maîtres" et leurs laquais aiment l'argent. À vous de conclure.

P.S. C'est mon minuscule côté nationaliste qui parle.

Anonyme a dit…

Vous avez encore une chance de gagner 1000$ si vous êtes la 100 000 000 personne à lancer une chaussure dans la face de Bush!
http://www.sockandawe.com/

É. a dit…

Comme qu'on dit (presque) dans la langue de Rambo :
A rat's semelle.

Normand Baillargeon a dit…

@ tous: ce fut une belle manif.
Normand

Jeanne Émard a dit…

J'ai tenté de vous trouver... Ce fut effectivement un beau moment. Et la présence policère, wow!