samedi, mai 09, 2009

INTRODUCTION À LA PHILOSOPHIE

Je me suis engagé à écrire une introduction à la philosophie pour le grand public. Elle doit obligatoirement comporter 10 chapitres, de 4000 mots chacun environ; le dixième chapitre doit exposer dix machins-trucs (à mon choix).

Voici ce que je pense faire i.e. les dix chapitres; entre [], je donne les noms des philosophes que je présenterai dans de courts encadrés; et mon dernier chapitre présentera dix expériences de pensée (j,en nomme dix ici, mais cette liste est provisoire).

Qu'en pensez-vous?


1. Introduction à l’étude de la philosophie [Aristote] (Ici :qu’est-ce que la philosophie? Pourquoi l’étudier? Survol minute de son histoire; de ses disciplines. Le plan de ce livre; le contenu des chapitres.)
2. De précieux outils méthodologiques [Russell]
(Définir; logique et rhétorique; induction, déduction, abduction; la théorie des types. Comment lire de la philo? Comme écrire en philo?)
3. L’épistémologie [Descartes, Hume, Kant]
4. La philosophie des sciences [Platon]
5. La philosophie de l’esprit [Wittgenstein]
6. L’éthique [Socrate, Sartre]; incluant la question du libre-arbitre
7. La philosophie sociale et politique [Locke, Marx, Rousseau]
8. La philosophie de la religion [St-Thomas d’Aquin], incluant le problème du mal
9. L’esthétique [Hegel]
10. Dix expériences de pensée
Lexique des notions philosophiques

À la fin de chaque chapitre :

Une section : En vos mots, où des questions invitent le lecteur à redire en ses mots ce qu’il a appris

Une section : À vous de jouer, où des questions l’invitent à prolonger la réflexion, à donner son avis, à prendre position

Une bibliographie commentée

Les expériences de pensée :
1. Le seau de Newton
2. Les boulets de Galilée
3. La coccinelle de Wittgenstein
4. La chambre chinoise de Searle
5. Le cerveau dans une cuve de Putnam
6. Achille et la Tortue
7. Les contre-factuels
8. Les jumeaux voyageurs
9. Le ciel noir d’Olbers
10. L’esclave de Nozick

30 commentaires:

Yannick a dit…

Prometteur. Je déplore néanmoins de ne pas voir figurer le nom de Hegel, autant pour la transdisciplinarité de son oeuvre que pour l'influence qu'elle exerça sur de nombreuses visions du monde. Puis, peut-être que Bergson pour le langage ...

Merci pour vos travaux et ce blog,
Bien à vous,

Yannick

Normand Baillargeon a dit…

Bonjour, Yannick, Merci de votre mot. Je pense que ça vous a échappé, mais j'ai mis Hegel dans la chapitre sur l'esthétique.

Normand

Monique a dit…

Pour inspiration,

La voix de Gilles Deleuze : http://www.univ-paris8.fr/deleuze/

Le monde de Sophie

Le petit livre de la philosophie pour la salle de bain, de Gregory Bergman.

Stéphane Gombaud a dit…

Bonjour,
Ecrire une introduction à la philosophie est difficile. Les choix sont tous discutables. Faut-il se contenter des grands auteurs ? Faut-il parler de la philosophie chinoise, hindoue ou arabe ? Faut-il aborder des thèmes (justice, vérité, langage) ou des domaines ? Je vous laisse vos choix. Mais vous pose aussi deux questions plus précises. Pourquoi un chapitre "épistémologie" puis un chapitre "philosophie des sciences" plutôt qu'un premier chapitre sur la vérité en général puis un second sur l'épistémologie ou la vérité scientifique en particulier. Personnellement, je ferai alors quelques mises au point sur la démonstration en évoquant la vérité (avec Platon mais pas seulement) puis abordant l'épistémologie je ferai mention de Darwin, dont l'oeuvre me semble décisive à l'instar de de celle de Descartes. Deuxième observation, 4000 mots pour renvoyer à 10 expériences de pensée... cela me semble mal calibré, les expériences de pensée comme tous les paradoxes n'apportant pas de résultats simples, interprétables une fois pour toutes. Pourquoi ne pas renvoyer à 10 oeuvres littéraires, Oedipe-Roi, L'Utopie, Don Quichotte, A la recherche du temps perdu... qui conjuguent une grande puissance d'imagination et une intelligence aiguë des possibilités et des limites de la condition humaine. La véritable introduction à la philosophie n'est-ce pas cette grande littérature qui a une portée universelle et un message jamais épuisé ?
Bon courage dans votre travail et votre rédaction. Stéphane

314r a dit…

Bonjour
Joli projet! Sous quelle forme sera-t-il publié ? Ici même ou fera-t-il l'objet d'un ouvrage à part entière ?
Bon courage pour vos travaux.

Normand Baillargeon a dit…

@Monique. Merci. J'ai vu Le petit livre de la philosophie pour la salle de bain, de Gregory Bergman.Chouette.

Normand

Normand Baillargeon a dit…

@ Stéphane.Merci de vos commentaires.Vous avez tout à fait raison que les choix sont discutables et j'ajouterais déchirants. Vous questions. Je vais suivre (et tenter d'imposer) la pratique anglophone qui distingue, sagement je trouve, la théorie de la connaissance (épistémologie) de la philosophie des sciences. Dans le chapitre épistémo, je traiterai donc, par exemple, du rationalisme, de l'empirisme (Locke, Berkeley, Hume) et de Kant. Dans le chapitre Philo des sciences, de Popper, Kuhn, Bachelard, etc.

Vous me faites réfléchir sur les 10 expériences de pensée: il y a peut-être mieux à faire. Soit ce que vous proposez, soit encore dix ouvrages de philo incontournables ue je présenterais et résumerais en donnant envie de les lire.


Merci, donc.

Normand

Normand Baillargeon a dit…

@314r: Le livre est pour un éditeur québécois. J'ai déjà ma date de tombée: le premier novembre.

Normand

Aknot a dit…

Bonjour,
le 1er novembre ... triste date pour un livre sur la philo !

Mes connaissances limités n'apporteront qu'un faible éclairage sur la chose. Mais je connais tout de même quelques unes des expériences de pensée présentées là et il me paraît en effet difficile de tout faire en 4000 mots. Mais je trouverais dommage qu'elles n'y soient pas ! Cruel dilemme que d'écrire un livre j'imagine ! Effectivement, il faudrait peut-être trouver autre chose ... l'idée de Stéphane est assez bonne, ça ramène la philosophie à quelque chose de plus accessible comme la littérature. Ou alors dix anecdotes croustillantes sur les philosophes eux-mêmes car ils sont avant tout humains !

Aknot, Kanarchiste

Normand Baillargeon a dit…

@aknot:Merci de cette idée.
Décidément, il me fat repenser ces dix machins-trucs

Normand

Chomskyphile a dit…

Bonjour,

J'ai récemment lu un livre que je recommande chaudement à tous les lectrices/lecteurs de ce blog (si ils ne le connaissent pas déjà), "Le C.V. de Dieu" de Jean-Louis Fournier, paru en 1995.

Voici la présentation de l'éditeur :

"Le ciel était fini, la terre était finie, les animaux étaient finis, l'homme était fini. Dieu pensa qu'il était fini aussi, et sombra dans une profonde mélancolie. Il ne savait à quoi se mettre. Il fit un peu de poterie, pétrit une boule de terre, mais le coeur n'y était plus. Il n'avait plus confiance en lui, il avait perdu la foi. Dieu ne croyait plus en Dieu. Il lui fallait d'urgence de l'activité, de nouveaux projets, des gros chantiers. Il décida alors de chercher du travail, et, comme tout un chacun, il rédigea son curriculum vitae..."

A un moment du récit, Dieu se retrouve devant le recruteur d'une grande multinationale. Parmi les questions que ce dernier pose à Dieu (je cite de mémoire) :

Le Recruteur : _ Êtes-vous pour ou contre la peine de mort ?
Dieu : _ Contre. La vie est sacrée, sans exception.
Le Recruteur : _ Vous êtes quand même un sacré faux-cul !

Voilà une suggestion, M. Baillargeon, qui me semble intéressante pour vos "machins-trucs" !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Fournier

http://www.amazon.fr/CV-Dieu-Jean-Louis-Fournier/dp/2234062055

Immortal a dit…

Sympa, j'ai hâte de pouvoir lire tout ça :)

Normand Baillargeon a dit…

@CHOMSKYPHILE: merci de ces suggestions.

normand

Au lit vie et a dit…

Pour ma part, je crois que les 10 expériences de la pensées sont une merveilleuse idée. Pour le profane en philosophie, ce sont souvent ces situations qui sont les plus intéressantes, qui marquent l'imagination et qui finalement initient un raisonnement critique plus poussé.

J'ai bien hâte de lire cet ouvrage, qui promet d'être excellent.

Bien à vous,

Olivier

Normand Baillargeon a dit…

@Blogger Au lit vie et : mecide votre mot. Je vais continuer à y réfléchir. De mon côté, en tout cas, les jeux d'esprit, énigmes, expériences de pensée, paradoxes etc. sont une intarissable source de plaisir intellectuel.

Normand

Yanick Toutain a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Chomskyphile a dit…

Bonjour,

@ Yanick Toutain :

En quoi appeler Pythagore, Démocrite, Lucrèce et les atomes : "Puthagoras", "Democritos", "Epicuros", "Titus Lucretius" et "les atomOs" est-il anticolonialiste ? Après tout, les Grecs (et les Romains après eux) ont, à mon sens, été les premiers colonisateurs de l'histoire de l'Occident (voir l'Asie Mineure et la Sicile, rebaptisée "Grande Grèce" pendant l'Antiquité).

Sinon, je ne comprends pas un traître mot de votre texte. En ce qui concerne Lénine, vous feriez bien d'en lire ce qu'en dit Chomsky dans son interview du "Cahier de l'Herne" : à savoir que Lénine était un "dictateur" qui a mené une "contre-révolution" en octobre 1917 contre la révolution socialiste authentique de février 1917. Lui, Trotsky et Staline par la suite ont choisi d'appeler cette "monstruosité" le "socialisme" pour des raisons de propagande, alors qu'il s'agissait d'un "système tyrannique" de "gestion centralisée". "Nous pouvons choisir d'être des esclaves de la propagande si cela nous plaît, mais c'est un choix, pas une nécessité." (p. 40)

@ Normand Baillargeon :

Merci de vos remerciements !

Normand Baillargeon a dit…

@yanick: je suis sincèrement désolé d'apprendre votre expulsion locative et votre statut de sdf.

Je suis aussi curieux de ces cours de guitare que vous offrez — je gratte moi aussi.

Normand

MatLak a dit…

@yanick: Vous avez écrit :
"Le triple mouvement, thèse, antithèse, synthèse, n'a qu'un rapport mercenaire avec la dialectique du matérialisme : ce n'est qu'une technique de manipulation psychologique en vue de convaincre par duperie l'auditeur considéré comme un mouton naïf."

Je suis étudiant à la maîtrise dont les connaisances philosophiques sont malheureusement assez limitées. Je m'initie présentement aux méthodologies de la recherche et j'ai choisi la méthode de la dialectique (thèse, antithèse, synthèse) pour mon projet de recherche.

Pourriez-vous me suggérez des lectures concernant la dialectique matérialiste qui pourrait me faire comprendre en quoi c'est une manipulation psychologique comme vous le mentionnez?

Je désire m'en servir pour tenter d'expliquer un fait socio-territorial en géographie humaine...

Comment démêler dialectique et dialectique matérialiste?

Yanick Toutain a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Yanick Toutain a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Normand Baillargeon a dit…

@ M. Toutain: on s'est mal compris pour la guitare: j'en joue depuis 35 ans!

normand

Yanick Toutain a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Normand Baillargeon a dit…

@M.Toutain: ne m,en voulez pas, mais je n'aurai pas de temps pour cela.

N.B.

Adorien a dit…

Les questions auquelles Yanick Toutain, ce grand génie de la physique, n'a jamais répondu car elles mettent par terre son newtonisme:
http://monsytte.blogspot.com

Normand Baillargeon a dit…

@Adorien. Merci du lien. M. Toutain semble un drôle d'oiseau; je ne débats pas avec des gens qui insultent tout le monde comme il le fait (il m'a traité de tous les noms; Einstein aussi; tout le monde en fait.)

Normand

Yanick Toutain a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Yanick Toutain a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Adurien a dit…

(changement de nom)
Les questions auquelles Yanick Toutain, ce grand génie de la physique, n'a jamais répondu car elles mettent par terre son newtonisme:
http://adzurien.blogspot.com

Normand Baillargeon a dit…

J'ai supprimé les textes de M. Toutain. Je ne souhaite pas discuter avec lui et lui demande expressément de ne plus poster de textes ici.

Normand Baillargeon