mercredi, novembre 04, 2009

VIEILLIR ... Ô, VIEILLIR

[Je tiens désormais une chronique «Essais» pour le magazine Le Libraire. Je me suis donné comme consigne de ne parler, autant que faire se peut, que de livres que j'ai aimés et de tenter d'en donner le goût à un public le pus large possible. Ceci est mon premier texte , dans le numéro en kiosque. Il traite d vieillissement: ça s'en vient, pour moi...]

Mourir, cela n’est rien
Mourir, la belle affaire
Mais vieillir … Ô vieillir!
(J. Brel)


Puisque vieillir reste le seul moyen que nous ayons de vivre longtemps, c’est le sort qui attend ceux et celles d’entre nous qui auront la chance de ne pas mourir jeune.

Pourtant, la perspective du vieillissement ne nous réjouit guère puisqu’elle implique aussi, bien souvent, la maladie, la diminution de certaines de nos capacités, de même qu’un appauvrissement parfois considérable — entre autres choses guère réjouissantes.
Redoutée, la vieillesse conserve aussi une grande part de mystère. Qu’est-ce que cela fait, d’être vieux? Comment se sent-on et comment vit-on cet état?

On le devine aisément: entre les éclairages que des sciences comme la sociologie, la psychologie et la médecine peuvent jeter sur elle et l’expérience vécue du vieillissement, la vieillesse ouvre de vastes territoires de questionnements et de recherches, et cela aujourd’hui plus que jamais, compte tenu de la démographie des populations des pays du Nord.

La grande Simone de Beauvoir avait écrit à la fin de sa vie un livre majeur sur la question, La vieillesse. Je lai lu très jeune, sans doute trop jeune pour pleinement l’apprécier. C’est donc avec bonheur que, m’approchant désormais de cet état, j’ai découvert dans le lot des essais de la rentrée trois ouvrages portant sur ce sujet.
***
Le premier est de Laurent Laplante.

M. Laplante est l’auteur d’une œuvre vaste et à l’écoute de laquelle j’ai toujours entendu les accents d’une grande sincérité. Ses ouvrages ont en outre typiquement sur moi, comme sur d’autres je le présume, la merveilleuse capacité de créer un climat d’intimité dans laquelle on s’installe avec bonheur. Il me semblait donc qu’il serait la personne toute désignée pour me parler de vieillissement. Je ne m’étais pas trompé.
Son livre alterne ses souvenirs et réflexions avec des commentaires plus personnels, sortes de mises à distance et de retours réflexifs qu’il nomme des «marges de l’écriture». Tous ensemble, ils brossent le tableau d’une vie et donnent à entendre les «échos d’un vieillissement».

Le regard porté sur notre société est lucide et courageux. Laplante reconnaît ainsi les bienfaits que procurent aux aînés les «chèques de vieux» (p. 126) (mais surtout les hommes, comme on va le voir), tout en affirmant qu’il a beau «porter le regard loin en arrière, [il] ne trouve nulle part un massif de leaders politique aussi inculte et amoral que celui d’aujourd’hui» (p. 145).

Cette même lucidité caractérise le regard porté sur la marée (descendante) du vieillissement. Il n’est pas toujours rassurant; pourtant, je retiens surtout de la lecture de Laplante une invitation faite aux personnes âgées à «transmettre le fondamental», l’éthique et la culture, ces «legs qui assurent la vie d’un peuple» et qu’on ne saurait attendre «du libéralisme marchand». (p.137)
***
Le collectif que dirigent Charpentier et Quéniart regroupe une douzaine de textes qui, partant du double constat que la vieillesse «est et sera un monde de femmes, particulièrement au grand âge où on dénombre 2 femmes pour un homme chez les plus de 80 ans» (p. 11) mais que ce monde reste pourtant peu étudié, cherchent à combler cette carence.

Que signifie vieillir pour une femme qui vit au sein d’un monde patriarcal et inégalitaire? La question est ici explorée en deux grands volets : le rapport à soi, d’abord (le corps, la santé, l’intimité); puis le rapport aux autres, à la société et aux institutions. Il en résulte que des éclairages précieux sont projetés sur une partie méconnue de la réalité, tant dans la sphère privée que publique, sur diverses modalités d’exclusion sociale, mais aussi sur des dynamiques d’inclusion et de solidarités.

Les sujets abordés ici sont nombreux et variés, tout comme les approches et méthodologies mises en œuvre. Mais l’ensemble apporte une contribution remarquable sur des questions qui méritent amplement qu’on s’y intéresse de plus près. D’autant que, comme nous le rappelle le texte de Ruth Rose sur la situation économique des femmes âgées, les inégalités risquent fort de persister longtemps encore.

***
Je l’avoue : je ne connaissais pas Joan Chittister.

Moniale bénédictine depuis plus d’un demi-siècle, cette femme très engagée a notamment milité pour l’ordination des femmes et a déjà publié de nombreux livres, dont plusieurs ont paru chez Bellarmin.

Son plus récent se compose d’une quarantaine de réflexions sur des thèmes liées au vieillissement — comme l’âgisme, la liberté, la solitude, les souvenirs.

Les réserves que le mécréant en moi pouvait avoir ont vite été levées : on ne trouve ni bondieuseries de pacotille ni camelote de spiritualité sous cette plume. Surtout, le message livré est fondamentalement optimiste. Aux Etats-Unis, rappelle-t-elle entre tant d’autres données précieuses à connaître, seulement 5% des personnes âgées de plus de 65 dans résident ans des institutions de soins spécialisés; la décrépitude et les incapacités liés à l’âge ne surviennent en moyenne que durant les trois derniers mois de la vie; les cerveaux âgés se comparent avantageusement aux plus jeunes; et bien d’autres encore, qui tordent le cou à bien des préjugés.

Chittister mobilise tout un arsenal pour lutter contre la crainte de vieillir et défendre l’idée que la vieillesse peut être, dès lors que nous le voulons, un moment où nous grandissons encore, une période active, productive et engagée de notre vie. Elle rappelle notamment des résultats de recherche qui intéresseront les personnes comme vous qui lisent des essais et qui montrent que l’apprentissage permanent trace la ligne entre un vieillissement sain et un vieillissement morbide (p.121).

Parsemé de remarques fines, ce livre est surtout d’un optimisme qu’il fait bon entendre et dont le passage suivant donne une idée : «Une personne dont on a besoin — réellement besoin — ne se sent jamais esseulée, jamais isolée, jamais inutile. Suffit de sortir et de se rendre utile. Le monde nous attend les bras grands ouverts» (p. 215)
***
Ce que j’ai appris en bout de piste? De quoi apprivoiser en le redoutant moins ce qui s’en vient fatalement. Et de la sorte tempérer quelque peu le célèbre propos du grand Brel qui, lui, est vraiment mort trop jeune.
***
CHARPENTIER, Michèle, et QUÉNIART, Anne, (Sous la direction de) Vieilles, et après! Femmes, vieillissement et société, Les éditions du remue-ménage, Montréal, 2009. (Avec une préface de Lise Payette)

CHITTISTER, Joan, Vieillir et se réaliser pleinement, Bellarmin, Montréal, 2009. (Traduit de l’anglais par Jean Chapdelaine Gagnon)

LAPLANTE, Laurent, Par marée descendante. Échos d’un vieillissement, Éditions Multimondes, Québec, 2009.

15 commentaires:

Kraxpelax a dit…

N'est-que pas que la solitude en soi-mème eveille un peu d'attente fébrile? Voici l'entrée, vide, discrètetement illuminée comme une musée nocturne – la terasse, avec ses flottant torchères dans un étrangement doux soir d'Avent – la vestibule et le murmure vocale s'écartant – la très propre chambre et la musique dansante derrière le mur – et le bar avec les drinks mondains – le bassin où le nageur entrâine, longeur de longeur, il en n'a pas assez, il faut y mettre de sien – et enfin la fille du coin de couloir obscure q'elle tourne vers'l haut noire et pâle, vince, determinée et pure de style comme un moderne avion de chasse suédois.


Poétudes

SONNET XXXIX FOR KATIE

I went downtown, saw Katie in the nude
on Common Avenue, detracted soltitude
as it were, like a dream-state rosely hued,
like no one else could see her; DAMN! I phewed;

was reciprokelly then, thank heaven, viewed,
bestowed unique hard-on! but NOT eschewed,
contrair-ee-lee, she took a somewhat rude
'n readidy attude of Sex Prelude; it BREWED!

And for a start, i hiccuped "Hi!", imbued
with Moooood! She toodledooed: "How queued
your awe-full specie-ally-tee, Sir Lewd,
to prove (alas!), to have me finely screwed,

and hopef'lly afterwards beloved, wooed,
alive, huh? Don't you even DO it, Duu-uuude!"

My English Poetry Blog

More...

Casualidad sopla la sangre
de alguno señor desconocido
durante los pocos restantes
momentos del resplandor de faroles

que se vislumbran tras el follaje
flameando de las obsesiónes
igual efimero como gotas
del cinzano de la soledad –

En aquel tiempo me levanta
dentro uno incidente avejentado
que en seguida palidece
al camouflaje de abstraccion;

chica, nadie conoce que tus grisos
ojos significan aún; con todo
el sueño que hube evacuado
tu escudriñas nuevamente.

My spanish poetry blog

More...

Consider Sex and time, procreation, reincarnation. Trigonometry! I envisage the time axis as the repetitive tangens function. Do you see what I mean? What can be tentatively derived from this notion? Clue: orgasm AND birth pangs at tan 0.

My Philosophy

My Music Blog

My Babe Wallpapers

You are very welcome to promote your blog on mine. They are well frequented, so there's mutual benefit.

- Peter Ingestad, Sweden

Local Map Optimization Business a dit…

Really great post, Thank you for sharing This knowledge.

Anonyme a dit…

Thank you for any other informative site. Where
else may just I get that kind of info written in such an ideal
manner? I have a mission that I am just now working on, and I have been at
the look out for such information.

Here is my site Air Jordan

Anonyme a dit…

Good day! Do you know if they make any plugins to help with Search Engine Optimization?

I'm trying to get my blog to rank for some targeted keywords but I'm not seeing very
good gains. If you know of any please share. Cheers!


my web blog ... www.wsmisports.com

Anonyme a dit…

An intriguing discussion is worth comment. I think that you should publish more on this subject,
it might not be a taboo matter but usually people do
not discuss these topics. To the next! Cheers!

!

Here is my webpage: resources

Anonyme a dit…

My brother suggested I may like this web site. He was once entirely right.
This put up truly made my day. You cann't believe just how much time I had spent for this info! Thank you!

Here is my blog; Sidney Crosby Authentic Jersey

Anonyme a dit…

Greetings! I know this is kind of off topic but I was wondering if you knew where I could find a captcha plugin
for my comment form? I'm using the same blog platform as yours and I'm having trouble finding one?
Thanks a lot!

Feel free to surf to my homepage ... Michael Kors Handbags

Anonyme a dit…

Hello, i think that i saw you visited my web site so i came to “return the favor”.

I am trying to find things to improve my site!
I suppose its ok to use some of your ideas!!

my web site: Abercrombie France

Anonyme a dit…

Excellent post. Keep posting such kind of info on your
page. Im really impressed by your blog.
Hi there, You've done an incredible job. I'll definitely digg it and individually recommend to my friends.
I'm confident they'll be benefited from this website.


my web blog http://slc-wireless.com/abercrombie-pas-cher.html

Anonyme a dit…

I loved as much as you will receive carried out right here.

The sketch is attractive, your authored material stylish.
nonetheless, you command get got an edginess over
that you wish be delivering the following. unwell unquestionably come
more formerly again since exactly the same nearly a lot often
inside case you shield this hike.

Also visit my site - Louis Vuitton Handbags Outlet

Anonyme a dit…

It's going to be finish of mine day, however before end I am reading this wonderful post to increase my experience.

Feel free to visit my web blog - Nike Free 5.0

Anonyme a dit…

Hi there to every one, it's truly a good for me to visit this web site, it includes helpful Information.

My web-site :: Full Report

Anonyme a dit…

This site was... how do I say it? Relevant!
! Finally I've found something which helped me. Appreciate it!

Stop by my web blog; Sac Guess

Anonyme a dit…

WOW just what I was looking for. Came here by searching for 2008 hairstyles and
colors

Feel free to surf to my web-site :: Sac Guess Pas Cher

Anonyme a dit…

I am regular visitor, how are you everybody? This
post posted at this website is in fact pleasant.


Also visit my webpage Louis Vuitton Pas Cher